L EIRL

Accueil du site > Coût de creation d’une EIRL

Coût de creation d’une EIRL

Créer une entreprise individuelle à responsabilité limitée a un coût relativement faible dans la plupart des cas. Cependant, le coût de création d’une EIRL peut devenir particulièrement important lorsqu’une entreprise individuelle opte pour ce statut ou lorsque l’entreprise possède des actifs importants à affecter à son activité.

En effet, le coût de création d’une EIRL comprend :
- Le coût des formalités de création d’une entreprise individuelle
En effet, pour créer une EIRL, il faut créer une entreprise individuelle (EI), mais ce coût des formalités de création d’une EI est relativement modéré.
- Les coûts spécifiques à la création d’une EIRL
Le coût du dépôt d’une déclaration d’affectation est là encore très limité mais le recours à des professionnels pour évaluer les actifs importants constitue un coût significatif (évaluation obligatoire d’un bien immobilier affecté par un notaire, évaluation de certains actifs par un expert-comptable...).
- Le coût fiscal lors de la transformation d’une EI en EIRL
Généralement, les plus-values réalisées lors de l’apport des actifs de l’EI à l’EIRL sont exonérées ou leur imposition reportée, mais il convient de s’assurer avec un professionnel des conséquences fiscales de la création d’une EIRL.


LIENS SPONSORISES EIRL AERL

ARTICLES L'EIRL

Coût création EIRL coût formalités EI

Une EIRL étant une entreprise individuelle, le coût de création d’une EIRL est le coût de création d’une entreprise individuelle.

 > suite

Coût déclaration affectation EIRL

Pour créer une EIRL, des coûts spécifiques à la publication de sa déclaration d’affectation s’ajoutent au coût de création d’une EI (entreprise individuelle).

 > suite

Coût transformation entreprise individuelle en EIRL

La fiscalité qui s’applique sur les biens utilisés par une entreprise individuelle lors de la création d’une EIRL dépend de l’affectation ou non de ces biens à l’EIRL. En effet, le régime des plus-values professionnelles entraîne une imposition immédiate des plus-values constatées sur les biens professionnels qui ne sont pas affectés à l’EIRL.

 > suite