L EIRL

Poster un message

En réponse à : EIRL

1) Vous pouvez être bénéficiaire de l’ACCRE qui permet une réduction de cotisations sociales pour les créateurs d’entreprise indemnisés par le Pôle Emploi (il faut alors attendre la fin de votre délai de carence pour demander l’ACCRE) ou indemnisable par le Pôle Emploi (durant votre préavis de licenciement donc).

2) L’ACCRE doit être demandée dans les 45 jours de la création de votre entreprise et est une condition pour obtenir l’ARCE (le versement de vos droits chômage en capital (en deux versments) comme vous y faites allusion).

3) Si vos charges réelles sont très faibles, alors les statuts fiscaux (micro-entreprise et auto-entrepreneur) avec lesquels vos charges sont estimées devraient être avantageux, il faudrait connaître votre taux de charges (voir business plan).

4) Prélèvement libératoire = mode de règlement particulier de l’IR d’un auto-entrepreneur ou micro-entrepreneur

5) Chiffre d’affaires maximum pour demeure auto-entrepreneur : voir plafond chiffre d’affaires AE

6) Avec toute forme d’entreprise il est possible d’obtenir un prêt à la création d’entreprise et les accords récents concernant l’EIRL doivent logiquement permettre aussi aux EIRL d’obtenir un PCE sans garantie personnelle de l’entrepreneur.

En conclusion, vous devriez tenter de bénéficier du dispositif NACRE pour créer cette entreprise, c’est une plus-value évidente pour réussir son projet mais aussi un soutien réel pour obtenir un prêt à la création d’entreprise.


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?